Tomates

Tomates

La tomate, ou tomate (Solanum lycopersicum) est un type de plantes annuelles et vivaces herbacées, qui appartient au genre Solanaceae de la famille des Solanacées. Cette plante est cultivée comme légume et est très populaire dans tous les pays. Les gens l'appellent "fruit de la tomate" - "pomo d'oro", qui est traduit de l'italien par "pomme d'or". Le nom tomate vient de l'aztèque "tomatl", il a été amélioré par les Français à sa forme moderne. Cette culture vient d'Amérique du Sud, et aujourd'hui on la trouve encore dans des conditions naturelles. La tomate a été introduite sur le territoire européen au milieu du XVe siècle. Il s'est retrouvé avec des gens de mer en Espagne et au Portugal, et de là - en France, en Italie et dans d'autres pays européens plus éloignés des routes maritimes.

Auparavant, la tomate était cultivée comme plante exotique, car ses fruits étaient considérés comme non comestibles pendant longtemps. En 1692, à Naples, une recette d'un plat de tomates prétendument espagnol a été incluse pour la première fois dans le livre de cuisine. Sur le territoire de la Russie, une telle culture est apparue au 18ème siècle, elle a d'abord été cultivée comme plante ornementale exotique, car les fruits n'avaient pas le temps de mûrir dans des conditions météorologiques extrêmes. Mais le remarquable écrivain, naturaliste et philosophe russe A.T. Bolotov J'ai eu l'idée de cultiver des tomates à travers des semis, et également d'utiliser la méthode de maturation, qui permettait d'obtenir une maturation complète des fruits.

Plantation et toilettage en un coup d'œil

  1. Un atterrissage... Vous devez semer des graines pour les semis dans la deuxième quinzaine de mars. La plantation des plants en sol dégagé, selon la variété, est effectuée 45 à 60 jours après l'apparition des plants.
  2. Éclairage... Besoin de beaucoup de lumière du soleil.
  3. Amorçage... Il doit être chaud, meuble, saturé de matière organique, modérément humide et légèrement acide ou neutre.
  4. Prédécesseurs... Les mauvais sont des représentants de la famille des Solanacées, par exemple: tomates, pommes de terre, poivrons, aubergines, etc. Les bons sont les carottes, les oignons, le chou, les concombres, les courgettes, les légumineuses.
  5. Comment arroser... L'arrosage doit être systématiquement goutte à goutte. Pour 1 buisson, 1 litre d'eau est pris.
  6. Hilling... La première fois, vous devez vous blottir 8 à 12 jours après la transplantation en pleine terre, lorsque les tomates sont arrosées. Cette procédure doit être répétée 17 à 20 jours après le premier buttage.
  7. Pas à pas... 20 jours après la transplantation des semis dans un sol dégagé.
  8. Paillage... Vous devez utiliser de la matière organique: tourbe, herbe ou sciure de bois.
  9. Jarretière... Il faut l'attacher à des treillis ou des piquets, d'abord au niveau de la première plaque à feuilles, puis au niveau de la deuxième brosse, et plus tard au niveau de la troisième brosse.
  10. Engrais... La première fois est de 10 à 12 jours après la transplantation des semis dans un sol dégagé, la seconde - un demi-mois après la première, la troisième - 15 jours après la seconde.
  11. Insectes nuisibles... Les tomates peuvent être endommagées par: des cuillères, des thrips, des vers fil-de-fer, des limaces, des ours, des chrysomèles et des mouches des pousses.
  12. Maladies... La plante peut infecter le mildiou, les taches brunes, brunes, blanches et noires, la pourriture blanche, grise, apicale et de la tige, les verticilles, la trachéomycose, les stries, le cancer bactérien et la mosaïque virale.

CULTURE DE TOMATES EN TERRE LIBRE / TOMATES DE LA PLANTATION À LA RÉCOLTE

Caractéristiques des tomates

Le système pivotant ramifié de racines de tomates, qui se forme rapidement, a une profondeur de 100 cm ou plus, une largeur de 150 à 250 cm La particularité de cette plante est que des racines supplémentaires peuvent se développer sur n'importe quelle partie de la pousse. À cet égard, les tomates peuvent être multipliées par graines, ainsi que par boutures et beaux-enfants. Une tige ramifiée dressée ou versante peut avoir une hauteur de 0,3 à 2 m ou même plus. Les plaques de feuilles non appariées sont disséquées en gros lobes; dans certaines variétés, elles sont similaires au feuillage des pommes de terre. Les inflorescences racémeuses sont constituées de petites fleurs disgracieuses qui peuvent être colorées dans différentes nuances de jaune. Les fleurs sont bisexuées, chacune avec des organes mâles et femelles. Le fruit est une baie multicellulaire qui peut être de différentes formes, à savoir ellipsoïdale, ronde et cylindrique. Le poids des fruits peut varier de 30 à 800 grammes. Selon la variété, les fruits sont de couleur orange, framboise, verdâtre, jaune foncé, marron, presque noir, rosâtre, rouge foncé, blanc, jaunâtre, jaune doré ou violet. Les graines petites et plates sont pointues à la base, elles sont colorées dans diverses nuances de jaune, à leur surface il y a une pubescence, ce qui leur donne une couleur gris pâle. Les graines restent viables pendant 6 à 8 ans. Les tomates au sens botanique sont des baies, mais en 1893, la Cour suprême des États-Unis et en 2001 l'Union européenne a décidé de considérer les tomates comme des légumes, et non des fruits, comme toutes les autres baies.

Cultiver des tomates à partir de graines

Semis

Les tomates des latitudes moyennes sont cultivées exclusivement par semis, car si les graines sont semées en pleine terre, pendant la saison, leurs fruits n'auront pas le temps de mûrir complètement. Il est nécessaire de commencer à cultiver des plants de tomates en hiver, tout en gardant à l'esprit que 4 semaines après la deuxième cueillette, ils doivent être plantés en pleine terre.

Le moment du semis des graines de tomates pour les semis dépend directement des conditions climatiques de chaque région. Cependant, il convient de garder à l'esprit que dans tous les cas, si toutes les conditions nécessaires sont respectées, les plants devront être transplantés en pleine terre, selon la variété, après 45 à 65 jours à compter du moment du semis des graines. . Par exemple, aux latitudes moyennes, les tomates sont semées pour les semis du 8 au 20 mars. Si les tomates sont cultivées dans une serre, les plants peuvent y être transplantés 30–35 jours après leur apparition. Il convient de garder à l'esprit que dans les régions avec un été court en sol ouvert, il est recommandé de cultiver des variétés de tomates à gros fruits, donc si leurs fruits n'ont pas le temps de mûrir complètement, ils peuvent être cueillis dans le buisson brun et mûri. Si vous faites mûrir des tomates à petits fruits, les fruits deviendront léthargiques et perdront leur goût. Et les variétés à gros fruits, même après maturation dans les conditions ambiantes, seront très savoureuses, sucrées et juteuses.

Les graines doivent être préparées avant le semis. Pour ce faire, dans les 48 heures, ils doivent être réchauffés à une température de 30 degrés, puis pendant 72 heures, ils sont conservés à une température de 50 degrés. Puis la graine pendant 30 min. immergé dans une solution de potassium manganèse, qui doit avoir une couleur rose. Ensuite, ils doivent être rincés pendant 10 minutes. dans l'eau courante et propre et conserver dans une solution du médicament qui stimule la croissance pendant plusieurs heures. Pour semer des graines, un mélange de sol universel est utilisé, par exemple: qui comprend de la tourbe et du sable (1: 1). Pour faire pousser de tels plants, vous pouvez utiliser un mélange de sol composé de sciure de bois, de tourbe et de gazon (0,5: 7: 1). De plus, les semis poussent très bien dans un mélange de sol composé d'humus, de molène, de tourbe et de sciure de bois (1: 0,5: 3: 0,5). Tout substrat doit être désinfecté, pour cela, il est calciné au micro-ondes ou au four, tandis qu'un demi-mois avant de semer les graines, il doit être renversé avec une solution EM-Baikal (1%). La méthode de congélation peut également être utilisée pour stériliser le substrat. Pour ce faire, le récipient contenant le mélange de sol est transféré à l'extérieur au cours des premières semaines d'hiver, tandis qu'au printemps, il est introduit dans la pièce et, lorsqu'il se réchauffe bien, il sera possible de semer des graines.

Les caisses de semis doivent mesurer au moins 10 centimètres de haut. S'il y a suffisamment d'espace, vous devez semer les graines avec parcimonie, et si possible, il est recommandé d'utiliser des comprimés de tourbe pour cela, atteignant 3,3-3,6 cm de diamètre, 2 ou 3 graines sont placées dans chacune d'elles, dans ce cas les semis ne seront pas nécessaires pour plonger. Les graines ne doivent pas être enfouies trop profondément dans le substrat. Ils sont uniformément répartis sur la surface du substrat humidifié, puis recouverts d'une fine couche de vermiculite ou de substrat, tandis que l'épaisseur de la couche doit être de 0,3 à 0,4 cm. Les cultures d'en haut doivent être recouvertes d'une feuille de papier ou d'un film.

Cultiver des plants de tomates

Si les plants de tomates sont bien et correctement soignés, cela aura un effet bénéfique sur la quantité ainsi que sur la qualité de la récolte. Avant que les semis n'apparaissent, les cultures doivent être pourvues d'une température de l'air d'environ 25 degrés. Après l'apparition des pousses, et cela devrait se produire après 5-7 jours, l'abri du conteneur doit être retiré (il est recommandé de le faire dans l'après-midi), puis les plants sont transférés dans un endroit bien éclairé avec une lumière diffuse, tandis que dans les 7 jours, ils devraient assurer le régime de température suivant: la nuit - 8 à 12 degrés et le jour - 10 à 15 degrés. Une semaine plus tard, le régime de température suivant doit être défini: les jours de pluie - de 18 à 20 degrés, les beaux jours - de 20 à 25 degrés et la nuit - de 14 à 16 degrés. La salle est systématiquement ventilée, et n'oubliez pas de protéger les plants des courants d'air. Les cultures doivent être arrosées avec de l'eau bien décantée à température ambiante; pour cela, un spray finement dispersé est utilisé. L'arrosage n'est effectué qu'une fois tous les 7 jours. Mais il ne faut pas oublier qu'après le semis des graines dans un substrat humidifié et avant l'apparition de la première véritable plaque foliaire, il n'est pas nécessaire d'arroser les cultures. Une fois que les plantes ont 5 vraies plaques de feuilles, elles ne sont arrosées qu'une fois tous les 3-4 jours.

Dans certains cas, les plants devront fournir un éclairage supplémentaire, car pour se développer normalement, ils auront besoin de 12 à 16 heures de lumière du jour. En l'absence de possibilité d'organiser un éclairage supplémentaire, les plants auront besoin d'être nourris, pour cela ils utilisent de l'engrais potassique à faible concentration. Une fois que les tomates ont grandi, il est nécessaire de verser une couche de substrat dans les boîtes, dont l'épaisseur doit être comprise entre 10 et 20 mm, grâce à laquelle les plants seront plus stables.

5 erreurs courantes lors de la culture de plants de tomates

Cueillir des tomates

Il est nécessaire de plonger les plants pendant le développement de leur deuxième véritable plaque foliaire. Les jardiniers ont des opinions différentes sur l'opportunité de plonger les plants de tomates. On peut déterminer empiriquement si les plants ont besoin d'un choix, car cette moitié des tomates doit être laissée dans la boîte de semis, en y ajoutant le substrat, et le reste des plantes doit être transplanté dans des tasses individuelles, dont le volume doit être d'au moins un demi-litre, mais si vous prenez une capacité plus petite, les tomates devront repiquer 2 fois. Grâce à cette expérience, il sera possible de comprendre dans quel cas les plantes se développeront plus vite et mieux.

Avant de commencer à cueillir les semis, le substrat dans la boîte de semis doit être très bien arrosé. Vous pouvez plonger la plante dans des tasses séparées, 1 ou 2 pièces chacune. Si 2 plants sont plantés dans le récipient, alors lorsque leur longueur atteint 10-15 centimètres, leurs tiges doivent être très étroitement liées l'une à l'autre, pour cela, elles utilisent un fil synthétique. Une fois que les deux tiges se sont développées en une seule, le fil doit être retiré, vous obtiendrez ainsi un buisson avec deux systèmes racinaires et une tige solide.

Pendant 7 jours, les plantes coupées doivent être dotées du régime de température suivant: les beaux jours - de 25 à 27 degrés, les jours de pluie - de 20 à 22 degrés et la nuit - de 14 à 17 degrés. Après une semaine, vous devriez revenir au régime de température précédent. Un demi-mois avant de transplanter les tomates dans un sol dégagé, ils doivent commencer à se préparer à de nouvelles conditions. Pour ce faire, vous devrez réduire progressivement les arrosages, tous les jours pendant une courte période, ils doivent être transférés à l'extérieur sous la lumière directe du soleil, les semis devront également être nourris avec un mélange nutritif composé de 1 litre d'eau, 7 grammes de sulfate de potassium, 1 gramme de nitrate d'ammonium et 4 grammes de superphosphate, ainsi qu'un traitement prophylactique avec une solution de bouillie bordelaise (1%) contre les insectes nuisibles et les maladies.

Cultiver des tomates sur un rebord de fenêtre

Diverses cultures maraîchères conviennent à la culture en intérieur, par exemple: concombres, piments forts, tomates, poivrons doux, etc. Les tomates nécessitent de la lumière, il est donc recommandé de les cultiver sur un rebord de fenêtre situé dans la partie sud du bâtiment, car ils ont besoin d'un très bon éclairage, et tout droit ils n'ont pas besoin des rayons du soleil. En automne et en hiver, les heures de lumière du jour sont très courtes, donc pour que les tomates se développent normalement, elles ont besoin d'un rétro-éclairage, pour cela elles utilisent une lampe fluorescente ou une agro-lampe. Pour la culture à la maison, il est recommandé de choisir des variétés sous-dimensionnées ou naines, par exemple: Little Florida, Dubok, Pearl red ou yellow, Pinocchio, ainsi que des hybrides: Balcony miracle, Bonsai et Bonsai micro.

Prenez un verre et remplissez-le d'un mélange de terre, qui comprend du sable, de la terre de gazon, de la tourbe ou de l'humus, ils doivent être pris à parts égales. Le substrat dans des conteneurs doit être renversé avec de l'eau fraîchement bouillie, puis vous devez attendre qu'il refroidisse complètement, puis répartir les graines sur la surface. Si les graines ont germé, vous devrez les placer dans chaque verre 1 pièce et lors du semis de graines non germées - 2 ou 3 pièces. Les graines doivent être enterrées dans le substrat à seulement 20 mm. Pour la germination, les graines sont placées dans un chiffon humide, où elles resteront plusieurs jours jusqu'à ce que de petites pousses apparaissent. Cependant, les graines doivent d'abord être vérifiées pour la germination, pour cela, elles sont placées dans une solution rosâtre de manganèse de potassium pendant un quart d'heure. Après le temps imparti, les graines viables devraient gonfler et couler au fond, tandis que les non viables flotteront. Ensuite, les conteneurs avec des cultures doivent être retirés dans un endroit chaud (de 25 à 30 degrés), ils sont recouverts d'un film ou de verre sur le dessus. 3-5 jours après l'apparition des semis, les tasses doivent être retirées sur le rebord de la fenêtre, sur lequel un dispositif d'éclairage supplémentaire doit être installé à l'avance.

L'arrosage n'est effectué qu'après le séchage complet de la couche supérieure du mélange de sol. Les plantes doivent être arrosées avec une poire médicale en caoutchouc.Pour cela, elles utilisent de l'eau bien décantée à température ambiante, qui doit être soigneusement introduite entre les parois du récipient et le substrat. Grâce à un tel arrosage, il sera possible d'éviter le flou du substrat, ainsi que l'engorgement de sa couche supérieure. Vous pouvez également utiliser la méthode de la palette pour arroser les tomates. Les plantes enrichies devront être transplantées dans des conteneurs plus grands. Si les plantes sont sous-dimensionnées, vous pouvez utiliser des récipients d'un volume de 3 à 5 litres pour leur transplantation, tandis que les plus vigoureux auront besoin de pots de 8 à 12 litres. Une bonne couche de drainage doit être faite au fond du récipient, qui est recouvert d'une couche de sable de deux centimètres. Après cela, un semis, pris avec un morceau de terre, est transplanté dans le récipient en le transférant, puis une quantité de substrat y est versée afin qu'elle soit pleine et ne présente pas de vides. Il est nécessaire d'approfondir la plante dans le sol dans des plaques de feuilles cotylédones.

Au fil du temps, il sera nécessaire de pincer systématiquement les buissons, pour cela, vous devez supprimer les pousses qui poussent dans les sinus des feuilles. Ils doivent être cassés à la main, tandis que la souche restante doit avoir une longueur d'environ 1 à 2 cm, ce qui stimule la croissance des pousses principales et augmente le rendement du buisson. Pendant la journée, il est recommandé aux tomates de fournir une température d'environ 28 degrés et la nuit de 15 degrés. Ils sont arrosés 2 ou 3 fois en 7 jours, pour cela ils utilisent de l'eau bien décantée à température ambiante, alors qu'il faut être extrêmement prudent pour ne pas brouiller la surface du substrat.Il est nécessaire de nourrir les tomates une fois par décennie, pour cela, elles utilisent de la matière organique ou des engrais minéraux, rappelez-vous qu'il est impératif de surveiller la concentration de la solution, sinon la croissance active de la verdure peut commencer, ce qui affecte négativement la fructification. Si la tige du buisson est devenue instable, elle doit être attachée à un support. Pour que les fleurs soient pollinisées avec précision, il est nécessaire de secouer doucement les buissons plusieurs fois tous les 7 jours. Une fois la plupart des fruits formés, les experts vous conseillent de couper les sommets des buissons, ainsi que les brosses à fleurs. Une tomate cultivée sur place, si elle est correctement entretenue, portera ses fruits pendant cinq ans, mais les deux premières années sont généralement les plus fructueuses.

Cultiver des tomates sur un rebord de fenêtre

Planter des tomates en pleine terre

À quelle heure planter

La plantation de plants de tomates en pleine terre est effectuée en juin après que les gelées printanières de retour sont laissées, tandis que le temps chaud devrait être établi. À ce stade, les plants doivent avoir un système racinaire développé, 7 à 8 plaques de feuilles et des tiges de 25 à 30 centimètres de hauteur, et ils doivent également commencer à former des grappes.

Pour faire pousser des tomates, vous devez choisir un endroit ensoleillé et bien chauffé, qui doit être protégé du vent. Il est à noter que le chou, les légumineuses, les oignons, les carottes, les betteraves, les navets et autres légumes racines sont de bons prédécesseurs de cette culture. Une zone où des cultures appartenant à la famille des Solanacées, telles que des aubergines, des poivrons ou des pommes de terre, ont été cultivées, ne peut être utilisée pour la culture de tomates qu'après 3 ans.

Sol approprié

Il est recommandé de cultiver des tomates dans un sol saturé de substances organiques. Il convient de noter que ces plantes sélectionnent rapidement tous les nutriments du sol, à cet égard, du compost ou de l'humus y est introduit à l'avance (par mètre carré de la parcelle de 4 à 6 kilogrammes) et des engrais minéraux, à savoir 20 grammes d'engrais à base de phosphore et de potassium à appliquer sur le sol à l'automne pendant le creusement 6 mois avant la plantation de tomates, et 10 grammes supplémentaires d'engrais azotés au printemps l'année de la plantation de tomates par mètre carré. La matière organique est introduite dans le sol en octobre lors du creusement du site, alors que vous devez essayer de faire grossir les mottes de terre, au printemps, vous devez ameublir le sol deux fois à une profondeur de 10 centimètres, pendant que de l'engrais azoté est appliqué à lui. Si des engrais organiques sont appliqués au sol chaque année, la même parcelle peut être utilisée pour la culture de tomates pendant 2 ou 3 ans de suite, mais une pause est alors prise, qui devrait durer au moins trois ans.

Règles d'atterrissage

Dans la zone préparée, vous devez faire des trous de plantation dont la profondeur doit être égale à la hauteur des tasses dans lesquelles poussent les plants. Ensuite, ils doivent être complètement renversés avec de l'eau. Entre les fosses, une distance de 0,3 à 0,4 m doit être observée et l'espacement des rangées doit être d'environ 0,5 à 0,6 m. Si la hauteur des buissons est d'environ 0,3 m, ils sont plantés dans les fosses à angle droit. Dans ce cas, les semis de variétés vigoureuses, et même les arbustes allongés, doivent être plantés en biais, tandis que le sommet des plantes est dirigé vers le sud et que la tige est enfouie dans le sol par ¼ ou 1/3 partie. Après avoir planté des tomates dans le sol, elles sont tassées et arrosées abondamment. Il est nécessaire d'installer des piquets près des buissons de variétés vigoureuses, à l'avenir, ils seront utilisés comme support. Le nombre suivant d'arbustes est planté par mètre carré de parcelle:

  • hybrides, ainsi que variétés vigoureuses - 3 ou 4 pièces;
  • variétés dans lesquelles 2 ou 3 tiges sont formées sur le buisson - de 4 à 6 pièces;
  • variétés qui forment 1 tige, ainsi qu'une croissance limitée de la tige principale - 6 à 10 pièces.

ATTERRISSAGE DES TOMATES DANS LE SOL, SURFACE RAPIDE. RÈGLES DE BASE POUR LA PLANTATION DES SEMIS.

Cultiver des tomates dans une serre

Il est nécessaire de planter des plants de tomates dans la serre au cours de la première décennie de mai. Il convient de noter qu'à la fin du printemps la nuit, il fait encore assez frais, à cet égard, la serre doit être recouverte de deux couches de film, tandis que le jeu entre elles doit être de 20 à 30 mm. Lorsque le temps est chaud (en règle générale, cela se produit déjà dans les premiers jours de juin), vous pouvez retirer la couche supérieure du film. Vous devez également tenir compte du fait que la culture de tomates et de concombres dans la même serre est interdite. Le fait est que les concombres ont besoin d'une humidité et d'une température de l'air plus élevées que les tomates, et ils ont également des modes de ventilation très différents. De plus, une tomate a besoin de beaucoup de lumière, et si elle est même un peu ombragée par des branches d'arbres ou des arbustes, cela aura un effet extrêmement négatif sur la récolte.

Il n'est pas recommandé de cultiver des tomates dans une serre après tout prédécesseur. S'il n'est pas possible de changer tout le substrat, vous devez au moins changer sa couche supérieure d'une épaisseur de 10 à 12 centimètres, cela évitera d'endommager les buissons par l'anthracnose. Ensuite, vous devez désinfecter le sol avec une solution fraîchement bouillie de 1 seau d'eau et 1 cuillère à soupe. l. sulfate de cuivre ou 2 comprimés d'Oxychom. Préparation du sol pour la plantation, 1 cuillère à café de carbamide ou de nitrate de potassium, 1 cuillère à soupe. sulfate de potassium, 3 c. double granules de superphosphate, 1 cuillère à soupe. potassium et magnésium et 2 c. cendre de bois.

La plantation de plants de taille standard dans une serre se fait de la même manière qu'en pleine terre. Les plantes envahies ou allongées sont plantées comme suit: au fond du trou de plantation, un autre trou doit être fait, sa taille doit être égale à la taille du récipient dans lequel la plante est cultivée. Dans ce trou, il est nécessaire de planter une plante avec un pot de tourbe ou avec un morceau de terre. Après cela, vous devez remplir le trou inférieur avec de la terre, tandis que le trou supérieur doit rester complètement ouvert. Après un demi-mois, après l'adaptation complète des plants plantés, il sera possible de combler le trou supérieur. Si le buisson envahi par la végétation est immédiatement enterré à la profondeur requise, des racines supplémentaires commenceront immédiatement à se former et, comme le buisson y consacre presque toute sa force, il prend racine beaucoup plus longtemps et pire.

Les arbustes plantés dans la serre ne peuvent pas être arrosés pendant 15 jours, après quoi les plantes sont attachées à un support dont la hauteur doit être d'environ 200 cm.Après cela, des arbustes à tige unique se forment, sur lesquels il devrait y avoir 7 ou 8 pinceaux. Dans ce cas, il est nécessaire de découper tous les beaux-enfants en formation, à partir desquels des souches courtes (10–20 mm) doivent rester. Pour vous assurer que les fleurs sont pollinisées avec précision, vous devez secouer doucement les pinceaux à fleurs, puis arroser le sol ou humidifier les fleurs à l'aide d'un fin spray. Après 2 heures après cela, il est nécessaire de réduire le niveau d'humidité dans la serre, pour cela, il est ventilé. N'oubliez pas que lors de l'aménagement de la serre, ainsi que des évents latéraux et des portes, vous devez y faire des évents au plafond, ce qui évitera l'accumulation de condensation sur le film. Sinon, une humidité trop élevée dans l'air et le sol peut conduire à ce que les fruits deviennent aqueux et deviennent aigres en goût.

Avant le début de la formation des bourgeons, les tomates doivent être arrosées une fois tous les 5 à 7 jours, tandis que 4 à 5 litres d'eau sont prélevés par mètre carré de parcelle. Dès que les buissons fleurissent, lorsque vous les arrosez par mètre carré de parcelle, vous devrez prélever de 1 à 1,5 seau d'eau. Pour qu'ils poussent bien, la température de l'air dans la serre doit être d'environ 20 à 22 degrés.

Pendant la saison de croissance, les tomates devront être nourries 3 ou 4 fois en utilisant la méthode des racines. 20 jours après la transplantation des plants dans des lits de serre, ils doivent être nourris pour la première fois.Pour cela, une solution nutritive est utilisée, composée de 1 seau d'eau, 0,5 litre de molène liquide et 1 cuillère à soupe. nitrophosphate. Après un demi-mois, les buissons doivent être à nouveau nourris, pour cela, ils utilisent une solution composée de 1 seau d'eau, 1 cuillère à café de sulfate de potassium et 1 cuillère à soupe. engrais minéral complet. La troisième alimentation est effectuée après 15 jours supplémentaires, pour cela, vous aurez besoin d'une solution nutritive composée de 1 seau d'eau, 1 cuillère à soupe. superphosphate et 2 c. cendre de bois. Pour 1 mètre carré de terrain, environ 6 à 8 litres de mélange nutritif sont prélevés. Pour que les fruits mûrissent (se remplissent) plus rapidement, pendant la période de fructification complète, ils auront besoin d'être nourris, pour cela, un mélange nutritif de la composition suivante est pris: 1 seau d'eau, 1 cuillère à soupe. humate de sodium liquide et 2 c. superphosphate liquide, tandis que 5 litres d'un mélange similaire sont prélevés par mètre carré de jardin.

CULTIVER DES TOMATES TRÈS PRÉCOCE EST LA MEILLEURE FAÇON DE CULTIVER !!!

Soin de la tomate

Lors de la culture de tomates en pleine terre, elles doivent être systématiquement arrosées, nourries, désherbées, ameublies à la surface du sol et protégées des maladies et des insectes nuisibles. De plus, les buissons doivent être renversés et façonnés. Il est nécessaire d'ameublir la surface du sol entre les plantes et les buissons plusieurs fois pendant la saison de croissance (une fois tous les 10 à 12 jours), ce qui détruira rapidement la croûte qui se forme sur le sol. En plus d'ameublir le sol, vous devez arracher toutes les mauvaises herbes. Les arbustes doivent être empilés pour la première fois 8 à 12 jours après la transplantation des plants de tomates dans un sol dégagé, cela doit être fait le lendemain après l'arrosage. Le deuxième buttage des buissons après l'arrosage est effectué 2,5 à 3 semaines après le premier.

Il est également nécessaire de procéder à la formation de tomates. Dans les régions au climat relativement chaud, une telle culture peut être cultivée en plusieurs tiges. Cependant, si le climat est suffisamment frais, il est recommandé de faire pousser des tomates en 1 tige, tout en laissant 2 ou 3 brosses à fleurs dessus, et n'oubliez pas de découper tous les beaux-enfants, sinon une grande quantité de sommets aura un effet extrêmement négatif sur la récolte. La première taille des beaux-enfants latéraux est effectuée 20 jours après le repiquage des semis dans un sol dégagé après que leur longueur soit de 50–70 mm. Les variétés à croissance forte doivent non seulement pincer, mais également pincer le point de croissance, ce qui est effectué dans les premiers jours d'août. Lorsque vous cultivez des variétés grimpantes près des buissons, vous devez couper toutes les plaques foliaires inférieures, c'est une bonne prévention des maladies fongiques, et grâce à cela, l'accès de l'air et de la lumière du soleil à la plante s'améliorera. Cela contribuera au fait que la récolte sera plus élevée et plus précoce.

Comment arroser

Les tomates cultivées en pleine terre doivent être arrosées systématiquement. Vous devez verser de l'eau dans les trous, tandis que 1 litre d'eau est pris pour 1 buisson. L'arrosage est recommandé l'après-midi ou par temps nuageux. Un arrosage obligatoire doit être effectué avant de procéder au relâchement, pendant la période de floraison des première et deuxième grappes de fleurs, et même après l'application d'engrais sec sur le sol.

Il est préférable d'arroser ces plantes avec une méthode goutte à goutte. Pour cette raison, le liquide pénètre dans le sol assez lentement, à cet égard, il n'y a pas de changement brusque de l'humidité de l'air, ce qui a un effet extrêmement négatif sur les tomates. De plus, il n'y a pas de stagnation de liquide à la surface du sol, ce qui constitue une bonne prévention des maladies fongiques.

Il est recommandé de pailler la surface du sol autour des buissons avec un matériau de couverture noir, de sorte que la croissance des mauvaises herbes s'arrête complètement et l'humidité est retenue dans le sol. Si la surface du site est paillée avec de la matière organique (par exemple: sciure de bois, herbe ou tourbe), cela aidera à attirer les vers de terre, qui ameublissent le sol et produisent de l'humus au cours de leur vie, et les tomates ont grand besoin de il. Mais il faut garder à l'esprit que les taupes peuvent s'installer dans une zone avec un grand nombre de vers de terre.

Règles de la jarretière

Pour les tomates jarretière, vous pouvez utiliser des treillis ou des piquets. Il est recommandé d'installer des piquets sur le côté nord du rang, tout en gardant une distance de 9 à 11 centimètres entre eux et les pousses. Pour faire des treillis, vous avez besoin de piquets installés tous les 4 mètres, puis vous devez tirer des fils ou des cordes entre eux. La jarretière des buissons est réalisée en 3 étapes:

  • après repiquage des plants dans le sol au niveau de la première plaque foliaire;
  • au niveau du deuxième pinceau à fleurs;
  • au niveau du troisième pinceau à fleurs.

Top vinaigrette de tomates

La première fois, il est nécessaire de nourrir les plantules 10–12 jours après leur transplantation dans un sol dégagé. Pour ce faire, utilisez un mélange nutritif composé de matière organique et d'engrais minéraux; pour sa préparation, il est nécessaire d'ajouter 20 grammes de superphosphate à 1 seau de solution de molène (lisier et eau, pris dans un rapport de 1: 8 ou 1 : 9). Pour 1 buisson, 1 litre d'un tel mélange est pris. La deuxième fois que la plante est nourrie un demi-mois après la première alimentation, et la troisième fois - après la même période de temps, pour cela, les engrais minéraux sont utilisés sous forme sèche, ils sont uniformément répartis sur la surface du jardin: 10 grammes de nitrate d'ammonium, 20 grammes de superphosphate sont prélevés pour 1 mètre carré de la parcelle et 15 grammes de sel de potassium. Ensuite, la surface du sol doit être ameublie afin de recouvrir les engrais, après quoi elle est bien déversée.

S'il manque un élément dans le sol ou s'il y en a trop, cela peut affecter l'apparence des buissons. Par exemple, s'il y a peu de soufre dans le sol, le feuillage des buissons deviendra rouge ou jaune et les pousses deviendront très fragiles. Si le bore ne suffit pas dans le sol, les pousses au point de croissance deviendront noires, les boutures des jeunes plaques de feuilles deviendront fragiles, tandis que des taches brunes se formeront à la surface du fruit. S'il n'y a pas assez de molybdène, les plaques de feuilles jaunissent et tournent vers le haut, et à cause de cela, les buissons peuvent être affectés par la chlorose, comme dans le cas d'un manque de fer, lorsque la couleur du feuillage passe à presque blanc, tandis que les tomates ne mûrissent pas et que leur croissance s'arrête. Si des signes de pénurie de l'un des éléments sont détectés, les buissons devront être nourris en fonction du feuillage, tout en utilisant un mélange contenant l'élément manquant.

TOMATES SUPER NOURRISSANTES PENDANT LA FLORAISON POUR AUGMENTER LE RENDEMENT

Traitement

Dans les régions où le climat est assez frais, dans certains cas, les tomates n'ont pas le temps de mûrir. Pour économiser la récolte, les arbustes peuvent être traités avec un mélange spécial qui accélérera la maturation du fruit. Pour ce faire, vous avez besoin de jeunes pousses de pin, que vous devez placer sur l'étagère du réfrigérateur pendant 7 jours. Ils doivent être coupés en petits morceaux et mélangés avec de l'eau dans un rapport de 1: 2. Le mélange doit être porté à ébullition, après quoi il est mijoté à feu doux pendant 5 à 10 minutes. Le bouillon refroidi et filtré doit être dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 3. Lors de la formation des bourgeons, traitez les buissons avec ce mélange.

Ravageurs et maladies des tomates

Maladies

Les maladies les plus courantes chez les tomates sont les taches brunes, brunes, noires et blanches, la mosaïque (à cause de cela, les plantes s'effritent), la trachéomycose, le cancer bactérien, le mildiou et le mildiou (les buissons commencent à se dessécher), blanc, tige, gris et pourriture apicale, verticillose et stries. Chacune de ces maladies a ses propres symptômes et traitements. Cependant, il faut se rappeler que si vous respectez strictement les règles de prévention et de technologie agricole d'une culture donnée, il sera alors possible d'éviter complètement la contamination de la plante.

Les ravageurs

Le plus souvent, les tomates abritent des thrips, des mouches des pousses, des ours, des pelles, des vers fil-de-fer, des limaces et des nématodes des chrysomèles. Il est recommandé de combattre ces insectes nuisibles avec des remèdes populaires, à savoir: des infusions et des décoctions à base de plantes, qui ont un effet fongicide, insecticide et antifidant.

PROCESSUS URGENT TOMATES AVEC CELA ET IL N'Y AURA PAS DE PHYTOFLUOROSE

Collecte et stockage des tomates

Toutes les tiges et bourgeons fleuris doivent être enlevés 20 jours avant la récolte des tomates, grâce à quoi les fruits formés mûriront plus rapidement.Les fruits sont récoltés de manière sélective, car les tomates mûrissent en brun, jaune pâle, rose ou laiteux. Ces fruits mûrissent bien en 7 à 15 jours, tout en restant sucrés et savoureux. Si vous cueillez des tomates vertes dans les buissons, leur goût sera plus faible après la maturation. Tous les fruits doivent être récoltés avant que la température ne commence à chuter à 8 degrés la nuit, car cette température augmente le risque de dommages aux plantes par diverses maladies. La plupart des jardiniers recommandent de récolter toute la récolte avant «l'aube froide», sinon elle risque de mourir. Mais il convient de garder à l'esprit que la maturation de chacune des variétés se produit à son propre moment. Par exemple, la collecte des variétés à maturation précoce est effectuée dans la seconde quinzaine de juillet, la période de maturation moyenne se situe dans les derniers jours de juillet ou les premiers jours - août, fin - en août ou septembre.

Les tomates mûres doivent être déposées avec leur bec vers le bas; pour cela, des boîtes en plastique ou des boîtes en carton sont utilisées, dont le fond doit être recouvert de feuilles de papier, tandis que pas plus de 12 kilogrammes de tomates sont placés dans chaque récipient, sinon la pression sur la rangée du bas sera excessivement forte.

Les tomates mûres ne doivent pas être conservées plus de 7 jours avant leur conservation, leur transformation ou leur consommation fraîche. Les fruits roses et bruns qui ont été placés sur la maturation mûrissent beaucoup plus rapidement que les fruits blancs verts ou laiteux. Il est recommandé de doser et de stocker les tomates non blessées et grosses, qui sont cueillies dans les buissons avec les tiges. Pour la maturation, les fruits sont placés dans des boîtes en carton, qui doivent être couvertes de couvercles. Au milieu de la boîte, 3 ou 4 fruits mûrs sont placés, qui produisent de l'éthylène, ce qui permet d'accélérer la maturation des tomates. Si vous mettez les fruits dans des boîtes en plastique ou dans des paniers en osier, ils sont recouverts par le haut d'un matériau dense, par exemple de la toile de jute, cela empêchera la volatilisation de l'éthylène. Dans une pièce chaude, les fruits mûrissent beaucoup plus vite. Les fruits roses complètement mûrs seront dans environ cinq jours, bruns - après 7 jours, et dans le degré de maturité du lait - après 1,5 semaine.

Pour que les fruits survivent jusqu'à la deuxième quinzaine de décembre, des feuilles de papier doivent être déposées entre les couches. Ils doivent être transportés dans un endroit frais, par exemple dans une cave sèche, sur un balcon vitré ou sur une véranda froide. Si les fruits sont stockés pendant une longue période, ils doivent être systématiquement triés, ce qui permettra d'éliminer en temps opportun les spécimens pourris qui peuvent pourrir toutes les autres tomates.

Types et variétés de tomates

Il existe plusieurs types de classifications de tomates. La classification du scientifique américain C. Rick divise toutes les tomates en 9 types. En Russie, une classification traditionnelle a été adoptée, selon laquelle toutes les tomates sont divisées en 3 types, à savoir la tomate péruvienne, ordinaire et velue. À ce jour, il existe plus de 70 hybrides et variétés de tomates ordinaires, et ce ne sont que les tomates destinées à la culture en plein champ.

Pourtant, une telle plante est divisée en fonction de sa structure en non standard, standard et semblable à une pomme de terre.

  1. Estamper les tomates... Ils sont représentés par des buissons compacts avec des pousses très épaisses, ainsi que par des plaques de feuilles ondulées de taille moyenne situées sur des pétioles courts. Ce groupe est assez nombreux, il comprend des hybrides nains et de taille moyenne et des variétés qui forment un petit nombre de beaux-enfants.
  2. Tomates non standard... Leur feuillage est large et légèrement ondulé. Les pousses sont minces et elles reposent sous le poids des tomates. Ce groupe est représenté par des variétés naines et vigoureuses, ainsi que par des hybrides. Aujourd'hui, il existe des tomates semi-standard, qui se situent entre les types standard et non standard.
  3. Tomates pommes de terre... Les grandes assiettes à feuilles sont similaires à celles de pommes de terre. Ces types sont rares.

Les variétés encore sont divisées en fonction du type de croissance des arbustes en déterminée (à faible croissance) et indéterminée (haute). Il existe également dans ce groupe des variétés superdéterminées et semi-déterminées. Cependant, cette classification n'est utilisée que par des spécialistes.

Les tomates sont également divisées en fonction du temps de maturation en maturation précoce, maturation moyenne et maturation tardive.

Variétés à maturation précoce

  1. Irma... Les fruits de grande ou moyenne taille mûrissent en 100 jours. La hauteur de la douille est de 0,5 à 0,6 m, elle ne nécessite pas de pincement. La variété a une bonne qualité de conservation. Les fruits conviennent aux salades d'automne, à la mise en conserve dans leur propre jus et à la congélation de fruits entiers.
  2. Zeste... La hauteur des buissons varie de 0,5 à 0,8 m Les tomates denses en forme de cœur sont de couleur rouge, elles pèsent environ 100 grammes. La pulpe de pastèque est sucrée et très savoureuse. Les fruits conviennent à la conservation et à la préparation de salades.
  3. Butuz... Les arbustes à haut rendement atteignent une hauteur de 0,5 à 0,6 m. Les fruits rouges en forme de tonneau pèsent de 100 à 200 grammes, leur qualité de conservation est excellente, tout comme le goût.

Les meilleures variétés de maturation moyenne

  1. Coeur de taureau... Les tomates juteuses et molles sont de taille moyenne et grande, elles ont une couleur rouge-rose, une peau fine et un merveilleux goût sucré. La variété a d'excellents rendements, mais cette variété a une faible résistance à la tache brune.
  2. doigts de femme... Sur les buissons d'un demi-mètre qui ne forment pas de beaux-enfants, il y a une quantité relativement petite de feuillage. Les tomates rouges sont en forme de poire et ont une chair ferme et dense. Parfait pour la conservation.
  3. Koenigsberg... La hauteur d'un buisson d'une variété aussi vigoureuse est de 150 à 200 cm.Les tomates allongées rouges ont une forme similaire à celle de l'aubergine. Ils ont bon goût et pèsent environ 0,3 kg.

Les graines de tomates les plus productives 2017 (meilleures variétés de tomates).

Les meilleures variétés à maturation tardive

  1. De Barao... La hauteur des buissons forts est d'environ 400 cm. Fruits lisses en forme de prune avec une pulpe dense et délicieuse, ils pèsent environ 70 grammes. La variété résiste au froid et aime l'ombre. Les fruits conviennent à la conservation des fruits entiers, à la consommation fraîche et au stockage à long terme.
  2. Finir... La hauteur de la plante est d'environ 0,75 m. De délicieux fruits rouge-orange pèsent environ 90 grammes. Cette variété est fructueuse et résistante au verticillium.
  3. cerise... C'est une variété très populaire avec un excellent goût et des qualités décoratives de petits fruits sucrés qui pèsent environ 30 grammes, ils sont collectés au pinceau. Pour la conservation, ils sont utilisés avec une branche. La variété est cultivée sur le balcon, en plein champ et en serre.

Il existe également des variétés intéressantes et plutôt inhabituelles.

  1. Tomates banane (poivron)... Les fruits ont une forme et un goût inhabituels. Variétés populaires: Jersey Devl, Auria, Uncle Stepa.
  2. Tomates côtelées... La variété se distingue par son rendement et ses gros fruits, de forme similaire à une orange pelée avec des tranches très convexes. Variétés populaires: Tlacolula, à côtes américaines.
  3. Tomates orange... Ils contiennent des quantités plus élevées de lycopène, de sucre et de bêta-carotène que les variétés conventionnelles. Ils sont recommandés aux personnes allergiques aux fruits rouges. La variété la plus populaire est le kaki.
  4. tomates jaunes... Les tomates dorées ont une saveur riche. Ils contiennent de nombreux caroténoïdes et lycopène. Ces fruits sont bons pour les personnes allergiques. Les variétés populaires incluent: Golden Domes, Honey Drop, Wonder of the World, Goldfish.
  5. Tomates blanches... Les fruits ont un goût inhabituel, ils contiennent une grande quantité de sucre et sont totalement exempts d'acide. Variétés populaires: White Snow, White Bull Heart, Snow White.
  6. Tomates noires... Les fruits contiennent plus de bêta-carotène, d'acide ascorbique et d'autres vitamines que toutes les autres variétés. Ces variétés sont également appréciées pour leur goût inhabituel. Cependant, ces hybrides ont de faibles rendements et une faible résistance au gel. Les fruits mûrissent très tard, il est donc recommandé de cultiver ces tomates en extérieur uniquement dans les régions au climat chaud. Variétés populaires: Raj Kapoor, Gypsy, Black Prince, Blue Sky.
  7. Tomates vertes... Les fruits ne deviennent jamais rouges, ils ont un goût unique. Variétés populaires: pomme émeraude, marais.

LES VARIÉTÉS DE TOMATES À RENDEMENT LES PLUS ÉLEVÉES POUR LA CULTURE EN 2021


Cultiver des betteraves en plein champ

La betterave elle-même est une culture de deux ans. La première année, il développe une plante-racine, comme les carottes, et la deuxième année, il libère une flèche sur laquelle les graines sont récoltées. Mais fondamentalement, la plante-racine n'est cultivée que pendant un an. Les graines elles-mêmes ressemblent à une boîte. Une de ces boîtes à graines contient 4 à 6 graines. Vous avez probablement vous-même remarqué qu'en plantant une «graine», plus d'une plante-racine en est sortie par la suite.

La betterave est une plante de longues heures de lumière du jour. Par conséquent, lors du choix d'un endroit pour elle, ils donnent la préférence à un endroit ensoleillé, bien réchauffé et protégé des vents, car il ne deviendra pas doux à l'ombre. Il pousse bien après les concombres, les tomates, les poivrons. Mais après les carottes, il vaut mieux ne pas semer les racines.

Le sol est semé d'engrais vert à l'automne. Les sommets des plantes laissées à l'automne servent plus tard de bon engrais et la structure du sol s'améliore après leur culture. Au printemps, il ne reste plus qu'à ameublir le sol.

Pour faire une bonne récolte, il est important d'observer correctement les techniques agricoles, de connaître les caractéristiques de la variété et la qualité des semences. Si vous voulez cultiver des légumes de haute qualité au goût, ne lésinez pas sur les graines. Habituellement, la qualité et le prix parlent d'eux-mêmes.


SEMIS

Au printemps, je sème des graines dans une boîte en bois, que je brûle bien avec de l'eau bouillante et que je la remplis presque complètement de terre préparée. Dans la boîte, je fais des rainures d'une profondeur de 2 à 5 mm et y sème des graines préparées. Saupoudrer de terre et verser abondamment avec de l'eau de neige chaude et propre. J'utilise une bouteille qui a des accessoires pour arroser avec un mince filet d'eau. Pour que les graines germent ensemble, je recouvre la boîte d'un film sur le dessus, dans lequel je fais de petits trous (bouches d'aération), et la mets dans un endroit chaud.

D'ailleurs

Le durcissement des plants commence 8 à 10 jours avant la plantation à une température non inférieure à 12 ° C.


Voir la vidéo: komik Domates reklamı, Tomate, funny videos for babies, Tomates loucos