Conophytum - Aizoaceae - Comment entretenir et cultiver les plantes Conophytum

Conophytum - Aizoaceae - Comment entretenir et cultiver les plantes Conophytum

COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

CONOPHYTUM

LES Conophytum ce sont de petites plantes succulentes qui forment de petits buissons à distance, elles peuvent être confondues avec des cailloux.

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Eudicotylédones

Commande

:

Caryophyllales

Famille

:

Aizoaceae

Gentil

:

Conophytum

Espèce

: voir le paragraphe "Principales espèces"

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Le genre Conophytum appartient à la grande famille des Aizoaceaeoù l'on trouve de nombreux autres types de plantes grasses ou succulentes (par exemple le genre Lithopset le sexe Lampranthus).

Ce sont des plantes vivaces originaires de l'ouest et du sud de l'Afrique du Sud et du sud de la Namibie où elles poussent parmi les pierres, dans les zones montagneuses. Ce sont de petites plantes qui ne dépassent pas 10 cm de hauteur et peuvent former de petits buissons compacts. La particularité de ces plantes est une tige très courte qui est pratiquement remplacée par les feuilles qui sont la partie visible de la plante, épaisses, charnues et arrondies qui poussent par paires, de couleur vert-bleu-gris et les paires de feuilles sont fusionnées ensemble pour former une sorte de cœur et s'ils sont observés de loin, ils ressemblent à de petites pierres et ont une petite ouverture, semblable à une bouche fermée, au centre de la fusion des deux feuilles.

Les différentes espèces de Conophytum pour se protéger du soleil, ils peuvent prendre différentes mesures: se couvrir de cire ou de minuscules poils, ou avoir la peau brillante pour refléter le soleil. De plus, l'épiderme peut être monochromatique, pointillé ou strié selon l'espèce et la variété.

Les fleurs, très semblables aux marguerites, sont formées à partir du centre de la paire de grandes feuilles solitaires et la tige reste cachée parmi les feuilles de sorte que seule la fleur émerge. On peut trouver: des espèces à floraison diurne, où les fleurs s'ouvrent pendant quelques jours en fin de matinée et se ferment juste avant le coucher du soleil, avec des couleurs très vives allant du blanc, rose, violet, carmin, violet, orange, au jaune (la couleur la plus courante ), rarement parfumée; speciea à floraison nocturne, généralement de couleur jaune, plus petite que la floraison diurne et très parfumée.

Le fruit qui se forme a la particularité de s'ouvrir soudainement dès qu'une goutte d'eau le frappe, jetant les graines tout autour.

TECHNIQUE CULTURELLE

LES Conophytum ce sont des plantes qui, malgré la croyance populaire selon laquelle les piantegrasse sont très simples à cultiver, nécessitent en réalité une sécurité et une attention particulières et il est essentiel de connaître leur cycle de vie pour savoir comment les élever.

Le cycle de vie de ces plantes est régulé par les conditions dans lesquelles elles vivent dans la nature et pour cette raison, elles sont en vigueur les plantes jours courts (jours courts) c'est-à-dire qu'ils végètent pendant les mois d'hiver alors qu'ils se reposent pendant les mois d'été (et ceci est lié au fait que dans les pays d'origine, les mois d'hiver sont la période de plus grande disponibilité en eau). Si nous nous souvenons de cette chose simple, nous serons en mesure de mettre fin avec succès à la culture de Conophytum.

Dans l'ensemble, ce sont des plantes à croissance assez rapide avec des fleurs magnifiques, elles ne sont pas intrusives et si nous organisons un groupe de Conophytum, le caractère spectaculaire qu'ils peuvent offrir est presque unique.

Dans les climats méditerranéens (contrairement à ce qui se passe dans la nature où ils poussent dans des endroits ombragés, car la lumière directe du soleil est très intense), il est préférable qu'ils soient disposés de manière à ce que l'exposition se fasse en plein soleil, surtout pendant les mois d'hiver, qui sont la croissance active de la plante, tandis que pendant les mois d'été il sera bon de lui donner une protection légère.

Il est également important d'assurer une bonne ventilation, en particulier pour la récupération.

Ce sont des plantes qui ne craignent pas le froid car dans la nature elles sont capables de supporter des excursions rigides. La seule chose importante à retenir est que si les températures descendent en dessous de 0 ° C, le sol doit être parfaitement sec.

CYCLE VEGETATIF DE LA PLANTE

Du printemps à la fin de l'été, la plante entre en repos végétatif et ne doit donc en aucun cas être arrosée pendant cette période.

La période de croissance active de la plante commence à la fin de l'été (probablement liée au fait que dans ses lieux d'origine c'est la période où il y a la plus grande disponibilité en eau): il y a la naissance de nouvelles racines et de nouvelles feuilles dans cette période, ils gonflent et se débarrassent de la membrane de papier qui les entoure, formée par les vieilles feuilles séchées, presque comme s'il s'agissait d'un serpent qui perd sa peau (on peut l'enlever avec une pince à épiler). Pendant cette période, la plante doit être arrosée en permanence, en attendant que le sol sèche à la surface entre un arrosage et l'autre. Une règle qui peut être suivie pour ne pas faire d'erreur si et quand arroser, est d'observer la plante: si elle semble très gonflée et bien turgescente, il est préférable de diminuer l'arrosage si au contraire elle a tendance à se ratatiner, alors elle est nécessaire d'augmenter l'arrosage. Dans cette période, il est conseillé de commencer les fertilisations une fois par mois et jusqu'à la fin de l'hiver en utilisant un bon engrais liquide dilué dans l'eau d'arrosage, en divisant par deux la quantité par rapport à ce qui est indiqué dans le paquet d'engrais (ils sont toujours exagérés).

La floraison a lieu entre la fin de l'été et l'hiver (à quelques exceptions près). Ce sont des plantes auto-stériles, c'est-à-dire que les fleurs femelles et mâles d'une même plante ne peuvent pas se croiser ou avec des plantes de la même variété, mais des variétés différentes sont nécessaires pour obtenir des graines fertiles. Par conséquent, ils se reproduisent par pollinisation croisée. En cas de fertilisation, le fruit se formera qui commencera une maturation lente qui se terminera l'année suivante, à la fin de l'été.Poursuivez le plan de fertilisation comme indiqué dans le paragraphe précédent.

À partir de la fin de l'hiver et du début du printemps, les feuilles commencent à se dessécher et transfèrent toute l'eau et les nutriments aux nouvelles feuilles qui commencent à apparaître et qui resteront protégées par la gaine séchée des vieilles feuilles car cela sert dans la nature à les protéger, dans les premières phases de croissance quand elles sont plus délicates, de l'insolation. Pendant cette période, la plante doit être arrosée rarement, toutes les deux semaines avec de légères nébulisations.

TYPE DE SOL

LES Conophytum ce ne sont pas des plantes particulièrement exigeantes en termes de sols et le seul soin à avoir est de garantir un drainage parfait de l'eau d'irrigation car la stagnation de l'eau n'est en aucun cas tolérée. Par conséquent, même si vous utilisez un sol pour plantes succulentes, veillez toujours à ajouter une bonne quantité de sable grossier.

Le rempotage doit être effectué à la fin de l'été lorsque la plante sort de son repos végétatif et que la croissance active commence. Pour éviter de les rempoter souvent, disposons-les dans un pot plus large que profond car le système racinaire ne va pas très profondément mais inversement étant une plante qui a tendance à former de vraies colonies, il est bon de s'organiser dans le temps.

MULTIPLICATION

le Conophytum il se multiplie par graine ou par bouture.

MULTIPLICATION PAR SEMENCES

Il est préférable de semer à la fin de l'été, dans un compost formé de terre par semis, en ajoutant 1/3 de sable grossier. Comme les graines sont petites, pour les enterrer légèrement, poussez-les sous le sol à l'aide d'un morceau de bois plat ou vous pouvez verser de la terre neuve sur le dessus.

Le bac contenant les graines doit être conservé à une température d'environ 15-21 ° C et il est essentiel que le sol soit constamment humide (utiliser un pulvérisateur pour humidifier le sol uniformément) jusqu'au moment de la germination.

Une fois les graines germées, arrosez plus abondamment et disposez-les de manière à favoriser une bonne circulation de l'air, pour une meilleure croissance.

Parmi toutes les nouvelles plantes, il y aura certainement celles qui sont moins vigoureuses que d'autres. Identifiez-les et éliminez-les car vous garantissez ainsi plus d'espace pour les plantes les plus robustes. Une fois que ceux-ci sont assez grands pour être manipulés, ils sont transplantés dans les pots finaux avec un sol comme indiqué pour les plantes adultes et traités comme tels.

Ils commencent généralement à fleurir après trois ans.

PARASITES ET MALADIES

Pourriture des racines

Un arrosage excessif peut provoquer la pourriture des racines.
Remèdes: en cas de doute sur le fait que quelque chose ne va pas, sortez la plante du pot et vérifiez les racines. Si vous observez des racines en décomposition, elles sont éliminées, le sol est laissé sécher pendant quelques jours puis la culture normale reprend, en accordant plus d'attention à l'irrigation, qui doit être moins abondante.

Taches brunes sur les feuilles

Des taches brunes sur les feuilles, en particulier sur le dessous, pourraient signifier que vous êtes en présence de cochenilles, d'insectes à cochenilles brunes et d'écailles farineuses. Pour être sûr, il est recommandé d'utiliser une loupe et de les observer. Comparez-les avec les photos présentées, ce sont des caractéristiques, vous ne pouvez pas vous tromper. De plus, si vous essayez de les retirer avec un ongle, ils se détachent facilement.

Remèdes: retirez-les avec un coton-tige imbibé d'alcool. Si cette opération peut être difficile, vous pouvez utiliser des pesticides spécifiques disponibles chez un bon pépiniériste.


CONOPHYTUM

le Conophytum est un genre de plantes succulentes comprenant actuellement environ 150 espèces et est originaire de Afrique du Sud et de Namibie. Certains chercheurs ont tendance à considérer la famille de Aizoaceae, auquel appartient ce genre, en tant que sous-groupe de la famille des Mesembryanthemaceae cependant, la tendance la plus reconnue est de considérer les deux genres distincts, bien qu'en présence de certaines similitudes. Ce sont des semis mimétiques, communs, facilement reconnaissables à leur apparence incomparable et une culture pas particulièrement difficile.

Un peu d'histoire

Le genre Conophytum il a été créé en 1922 par le botaniste britannique N. E. Brown et comprenait initialement environ 450 taxons parmi les espèces, sous-espèces et variétés, la révision effectuée relativement récemment (1994) par le botaniste S. Hammer a unifié certaines espèces précédemment identifiées avec des synonymes locaux ou des micro-variantes et conduit à la classification actuelle. Le nom dérive du latin "cône"(Cône) et du grec"phytum"(Plan), représentant la forme conique particulière de ces plantes. Le genre est très diversifié et comprend des espèces aux caractéristiques très différentes.

Description

Ce sont des plantes vivaces de petite ou très petite taille (de quelques mm à 2-3 cm) qui ont tendance à se regrouper fréquemment en formant des dieux buissons compacts et aplatie de plusieurs dizaines de cm de large et environ 10 cm de haut: cette morphologie s'appelle " pulvinus "Et est la forme la plus appropriée pour vivre dans des environnements arides et des positions très exposées (le faible rapport entre la surface exposée et le volume permet maximiser l'humidité retenue). D'autres espèces, par contre, ont tendance à se développer sous la surface du sol et parmi elles seul l'apex, souvent transparent, est visible: ces espèces ne forment pas le pulvinus et les corps sont cylindriques ou coniques avec le sommet tourné vers le haut. Les tiges sont très courtes, charnues, parfois couvertes de poils protecteurs et l'épiderme peut être couleur unie, pointé ou alors strié. Toutes les espèces ont une fente centrale à partir de laquelle la fleur apparaît (jour ou nuit selon la plante, souvent semblable à une marguerite) et les nouveaux couples foliaires.

Cultivation

LES Conophytum Je suis jours courts, c'est-à-dire qu'ils végètent pendant la saison hivernale. Elles seront donc maintenues au sec pendant les périodes chaudes et progressivement humides à l'arrivée de l'automne: l'humidité stimulera l'émission de nouveaux poils racinaires et la plante végètera tout au long de la saison hivernale, émettant de nouvelles paires foliaires de l'intérieur des précédentes. Là floraison a généralement lieu dans L'automne et la couleur des fleurs est extrêmement variable d'une espèce à l'autre. Là la culture est assez douce, mais il faut veiller à éviter l'excès d'eau pour éviter la pourriture: les plantes elles-mêmes nous indiqueront la nécessité d'un mouillage, avec un léger plissement de l'épiderme. Ils n'ont pas particulièrement peur du froid et peut atteindre des températures aussi basses que -5 ° Ctant que le sol est complètement sec et que la température remonte rapidement. Là propagation cela peut arriver pour semer ou alors par boutures: le semis est assez facile et la germination est bonne (voir taux de germination détecté sur nos graines), mais les jeunes plants sont alors très sensibles à l'humidité stagnante et un soin particulier et constant est nécessaire pour les élever et les «sevrer» correctement.

Terre

Il existe différents types de sols adaptés au genre, assez différents les uns des autres en raison de la grande diversité des différentes espèces, la caractéristique commune est cependant la grande capacité de drainage est bonne porosité. La plante émet des racines courtes, fines et ramifiées, qui ont une bonne capacité d'auto-régénération: par conséquent, la taille des pots doit être maintenue au minimum nécessaire.

Exposition

Ils nécessitent une exposition locale Très intelligent et aussi quelques heures de plein soleil, dans les moments les plus frais de la journée pour éviter les coups de soleil. À la fin de la saison de repos végétatif, cependant, les plantes doivent progressivement s'habituer à l'augmentation de la luminosité de l'environnement. Il faut aussi du bien circulation d'air ce qui permet de sécher tout excès d'humidité et d'éviter la pourriture du collier.

Curiosité

Il n'y a toujours pas d'études approfondies sur le genre Conophytum, en particulier sur le pollen et sur l'anatomie des racines qui se détériorent et se régénèrent rapidement. De plus, le genre est généralement montagneux et de nombreux environnements sont encore endémiques inaccessible ou alors inexploré, à tel point qu'on pense qu'ils peuvent exister quelques dizaines d'espèces inconnues.


Indice

Espèces du genre Conophytum ce sont des plantes naines et vivaces qui forment de véritables colonies dans leur développement. Certaines espèces poussent sous forme de galets arrondis et aplatis, présentant une fente centrale à partir de laquelle, au début de la végétation (septembre-novembre), apparaît la fleur et d'où émergent également les nouvelles paires de feuilles d'autres espèces sont similaires à deux lobes constitué de deux feuilles charnues au centre desquelles apparaissent la fleur ou les nouveaux couples de feuilles.

Le sol pour cultiver cette plante doit être très poreux et fibreux avec l'ajout de sable très grossier et d'un mélange de briques concassées et de pierres concassées. [sans source]

Son exposition nécessite le plein soleil et légèrement ombragée et ventilée pendant les périodes chaudes et étouffantes, l'arrosage doit être régulé en fonction de la température, de la croissance et de l'humidité de l'environnement, les plantes ont une végétation de jours courts et doivent donc être arrosées pendant les mois d'automne. et l'hiver, tandis que du printemps à tout l'été ils doivent être complètement suspendus. [sans source]

La température minimale en hiver ne doit pas être inférieure à 5 ° C mais ils peuvent résister à des températures non continues même quelques degrés en dessous de zéro s'ils sont complètement secs, en outre, il est nécessaire de prendre en compte la facilité avec laquelle la plante est sujette à la pourriture. qu'en période végétative (automne-hiver) vous ne devrez procéder à l'arrosage que lorsque la plante semble avoir séché et que ses feuilles présentent des rides. La plante commencera à produire des drageons quelques ou plusieurs années après le semis selon les espèces. [sans source]

La reproduction se fait par drageon en détachant les nouvelles pousses qui poussent de l'intérieur de l'ancienne paire foliaire, ou par graines en les déposant sur un sol léger sans les enfouir mais en les pressant légèrement et en maintenant le sol humide et légèrement ombragé à une température de 21 ° C, il est préférable qu'il y ait une différence de température entre la nuit et le jour, si nous avons 20 ° C pendant la journée dans la serre, la nuit même 5 ° C c'est bien. [sans source]


Schlumbergera ou cactus de Noël

Le nom botanique est Schlumbergera mais il est également connu sous le nom de cactus de Noël. On l'aime tant pour les belles fleurs rouges, mais aussi pour la grande facilité de culture de cette plante succulente à fleurs. Les origines sont brésiliennes, il pousse dans les montagnes où le climat est particulièrement doux mais pas trop chaud. Il diffère également des autres plantes succulentes en apparence. Dans la nature, on le trouve au pied des arbres dans les forêts ou dans les rochers brisés.

Si vous décidez de cultiver cette plante succulente avec des fleurs chez vous, sachez que les règles classiques du cacus ne s'appliquent pas. Vous devez choisir des pots assez petits, de faible profondeur, avec un sol pour plantes acidophiles mélangé à un peu de terre universelle. Vous devez le garder dans une zone semi-ombragée, où la lumière est faible. La lumière directe fait rougir les tiges. Un arrosage régulier est nécessaire tout au long de l'année car le sol doit être maintenu humide. Cependant, il ne doit pas y avoir de stagnation de l'eau. Si vous le cultivez en pot, sachez qu'il est préférable de le conserver dans un endroit peu chauffé pour obtenir des fleurs bien développées.

Il est facile de le trouver dans les maisons des amateurs de plantes succulentes avec des fleurs. En effet, selon les espèces (il y en a six), il est possible d'avoir une floraison d'automne ou d'hiver. Les tiges sont courtes et ramifiées, ont des sections aplaties et ovales, très charnues. Il est facile de trouver des variétés hybrides sur le marché. Les fleurs sont charnues et très grandes, avec une couleur allant du rouge au rose.

Comme pour toute maladie, le plus grand risque est la pourriture due à un arrosage excessif. Comme le problème se propage rapidement, retirez les tiges saines et utilisez-les comme boutures pour créer de nouvelles plantes. Pour le reste, le printemps est une période quelque peu critique car les pucerons peuvent attaquer les fleurs.


Trachyandra tortilis est originaire d'Afrique orientale et australe, mais se trouve également en Italie. Il pousse en hauteur grâce à de nombreux "bâtons" qui s'entrelacent. C'est une plante vivace avec un tubercule souterrain. L'effet ondulé des feuilles est exceptionnel. Il n'a pas besoin de beaucoup de soins mais seulement d'un sol bien drainé. Son prix oscille entre 3 et 5 euros.

L'usine de méduses fait partie des espèces les plus fascinantes. Sa forme ressemble à une méduse. Ces superbes semis aériens ne nécessitent pas de terre et sont faciles à entretenir. Dans ce cas, il est plus difficile de trouver un revendeur en Italie. Sur le net, il existe différents types et pour ce type de plante le prix monte à environ 20 euros. Le résultat, cependant, est vraiment spécial.


Sedum

La dernière des plantes succulentes aux fleurs faciles à cultiver est Sedum. Du type succulent, ils peuvent stocker une bonne quantité d'eau. Dans la nature, ils absorbent l'eau lorsqu'il pleut et l'utilisent progressivement en cas de sécheresse.

Habitués à vivre dans des conditions arides, ils n'ont pas besoin d'être arrosés en permanence et ils survivent même s'ils sont oubliés. Vous pouvez les cultiver en pot ou dans le jardin et il n'est pas rare de les trouver dans la nature même ici en Italie. Comme ils pèlent facilement, choisissez un sol bien drainé. Videz les soucoupes lorsque vous les arrosez.

Idéal si placé à l'extérieur, où il y a de la lumière et de l'air. Si vous avez pris une variété qui ne résiste pas au froid, ramassez-la à la maison. Si vous souhaitez les cultiver à l'intérieur, choisissez un endroit lumineux. Cependant, ce sont des plantes vivaces qui ont besoin de très peu.

Il ne doit être arrosé que si le sol est très sec et ne doit être rempoté que lorsque les racines occupent presque tout le pot.En automne et en hiver, elles se reposent tandis qu'au printemps et en été, les fleurs apparaissent.

Pour garder la plante entière en bonne santé, retirez les feuilles endommagées au fur et à mesure. En revanche, aucune taille particulière n'est nécessaire.


Vidéo: Comment cultiver la plus FASCINANTE des PLANTES?